Nos activités

En Suisse

En Afrique

Pont Suisse–Afrique

La Suisse et l'Afrique sont intimement connectées car les projets d’aide au développement durable permettent aux personnes en difficulté psychique de se reconstruire en offrant leurs compétences.

Cela se concrétise par l’organisation d’un voyage Santé & Découverte par exemple dans le cadre du projet agricole mis en place dans le village de Ahepe au Togo. Ou encore, pour le projet solaire au Bénin avec nos partenaires locaux.

Voyage Santé & Découverte

Témoignage : Margherita Giarré découvre le Togo

« J’ai vu, enfin, une main tendue »

Mon handicap, c’est la dépression, invisible et indicible, parce que l’on n’a pas forcément la force de raconter ou d’exprimer ce que l’on vit.

On a juste l’énergie pour se lever, et voilà... Il y a vraiment des moments difficiles à traverser.

Lorsque j’ai lu le flyer de Pont Universel, j’ai entendu :
« Je peux t’écouter, pas seulement t’écouter, mais t’accompagner sans rien te demander »

Et j’avais besoin de cela à ce moment-là. Cela m’a redonné l’espoir.
Et j’ai demandé :
« Qu’est-ce que je peux faire pour participer à cette aventure ? »

Une aventure qui s’est avérée très bénéfique pour moi.

C’est le témoignage que j’ai eu plaisir à apporter dans le film qui a été fait par «Pont Universel». Cela n’a pas été très évident, du fait notamment de se voir de l’extérieur, mais ma motivation a été de donner à d’autres ce que j’avais reçu, pouvoir donner cette idée, cet espoir, par mon vécu, par mon histoire.

« L’Afrique m’a simplement tendu la main »

On s’étonne de revenir à la vie. On s’étonne d’être quelqu’un pour l’autre, et ça c’est grâce à cette aventure. L’Afrique m’a simplement tendu la main sans question. On se trouve face à des gens qui ne demandent rien et qui donnent sans compter, y compris dans ces moments où on est mal. Ce sont des gens qui ont besoin de tout et qui donnent tout en même temps. Cela a été un échange que je n’avais plus eu depuis longtemps et qui m’a fait du bien, qui m’a apporté confiance.

Et voilà, c’est énorme. Le fait d’y retourner, cela crée des liens naturellement, de petits « jets » qui permettent au fur et à mesure de se relancer dans la vie. Dans quelques années, j’ai le projet de me diriger vers l’humanitaire, car c’est ce qui me motive le plus aujourd’hui.

C’est un projet de vie qui semble simple mais qui était vraiment difficile quand j’y pensais auparavant; c’était un Everest injoignable, insurmontable. Et là, enfin, j’ai de petits projets qui se mettent en route grâce à cette relation que j’ai eue avec vous.

Voilà mon témoignage.

Margherita Giarré
Margherita Giarré
Margherita Giarré